Étude DYDJI - GETAID 2008-4

Dépistage endoscopique de la dysplasie et de l’adénocarcinome dans la maladie de Crohn jéjunale ou iléale, chez des patients à haut risque.
Etude interventionnelle sur une cohorte prospective.

Résumé

Le dépistage endoscopique de dysplasie colique (lésion précancéreuse) est recommandé dans la maladie de Crohn avec atteinte colique ancienne, afin de prévenir l’apparition d’un cancer colorectal. L’intérêt d’un tel dépistage dans les lésions anciennes de maladie de Crohn du grêle n’est pas connu. Ces lésions inflammatoires chroniques constituent un facteur de risque pour le cancer de l’intestin grêle. Du fait de la prise en charge de plus en plus fréquemment non chirurgicale de cette forme de la maladie, la question de la surveillance de ces lésions à risque se pose aujourd’hui. L’étude que nous proposons est originale et exploratoire : elle se fixe comme objectif d’évaluer la faisabilité et la rentabilité d’un dépistage de la dysplasie et du cancer dans la maladie de Crohn du grêle.

Il s’agit d’une étude prospective conduite dans les centres du GETAID chez des personnes ayant une maladie de Crohn du grêle avec des lésions non opérées, connues depuis au moins 10 ans. A ces patients nous proposerons une endoscopie dont les modalités seront adaptées pour permettre une exploration aussi complète que possible de l’intestin grêle (coloscopie avec iléoscopie et/ou entéroscopie par voie haute). Comme au niveau du côlon, des colorants seront utilisés et des biopsies multiples réalisées. Des experts anatomopathologiques sont impliqués pour l’analyse de ces biopsies.

Les résultats ne pouvant être anticipés (il n’existe pas d’étude de ce type publiée), le nombre de malades qui devront être étudiés est difficile à évaluer. Après avoir étudié les 50 premiers malades, une évaluation statistique sera faite pour déterminer plus précisément ce nombre.