Étude I-CARE - GETAID 2015-1

Ibd CAncer and seRious infections in Europe: I-CARE

Phase

IV

Type d’étude

Sans bénéfice direct

Description

Étude observationnelle prospective européenne, avec suivi standardisé, spécifiquement conçue pour évaluer les avantages et les risques avec un haut niveau de personnalisation (stratification des sous-groupes selon la démographie des patients et les phénotypes) pour démontrer l'effet potentiel du traitement.

Critère d'inclusion

Patient avec un diagnostic établi depuis au moins 3 mois de la maladie de Crohn’s, de colite ulcéreuse, ou de maladie inflammatoire des intestins non classée ; le diagnostic étant basé sur les critères radiologiques, endoscopiques or histologiques habituels.

Patient âgé de 18 ans et plus, ayant signé le consentement pour participer, indiquant qu’il accepte de fournir des informations personnelles (numéro de mobile et fixe, adresse email), de compléter le journal électronique ainsi que les questionnaires ePRO tel que requis. Le patient doit aussi accepter d’être contacté par une assistante de recherché et par son gastroentérologue lorsque nécessaire pour le suivi de l’étude.

Objectif principal

L’objectif principal de I-CARE est d’évaluer de manière prospective le risque de cancers (principalement les lymphomes) chez les patients atteints de MICI traités avec la thérapie anti-TNF en combinaison avec des immunomodulateurs (thiopurines ou méthotrexate) par rapport à ceux recevant anti-TNF en monothérapie. Le profil de sécurité des formulations contenant des corticostéroïdes sera aussi analysé.

Une stratification des risques de cancer et d’infections sévères sera faite selon le phénotype et l’activité de la maladie sur le plan clinique, radiologique et endoscopique.

Objectifs secondaires

Les quatre objectifs secondaires de l’étude I-CARE sont:

  • Évaluer de manière prospective l’impact des traitements à base d’anti-TNF sur l’histoire naturelle de la maladie et leur potentiel de modification de la maladie. En étudiant les marqueurs tels que cicatrisation muqueuse et complications dues à la maladie au niveau des intestins telles (sténoses, fistules, abcès), chirurgie et hospitalisations.
  • Évaluer l’évolution des données reportées par les patients sur une base annuelle et l’impact des anti-TNF sur ces données dans les MICI
  • Évaluer le ratio bénéfice-risque des stratégies basées sur un usage rapide et extensif des anti-TNF pour les MICI
  • Évaluer le coût des soins de santé et du ratio coût-efficacité des stratégies thérapeutiques actuelles dans les MICI

Nombre de patients

22 patients par investigateur, 800 investigateurs pour un total de 17600 patients.

Chaque Investigateur recrutera un total de 20 à 22 patients (hospitalisés ou non), parmi ses patients. Ces patients devront correspondre aux critères d’éligibilité et à une stratification selon leur exposition éventuelle aux immunosuppresseurs à l’instant de l’inclusion :

  • Groupe 1 : 5 patients n’ayant jamais reçu d’agents biologiques ou d’immunosuppresseurs (tous les 5-ASA et corticostéroïdes sont acceptés)
  • Groupe 2 : 5 patients recevant des thiopurines en monothérapie
  • Groupe 3 : 5 patients traités avec des anti-TNF therapy seulement
  • Groupe 4 : 5 patients traités en combo thérapie avec anti-TNF et thiopurines ou méthotrexate
  • Groupe 5 : 2 patients : Pour les investigateurs ayant des patients traités avec vedolizumab, un 5ième groupe constitué d'un patient traité au vedolizumab seul (sans autre immunosuppresseurs) et un patient traité avec vedolizumab combiné aux thiopurines ou méthotrexate.

Recrutement

12 Mois

Durée de l’étude

36 Mois pour chaque patient

Durée totale de l’étude: 4 ans

Méthode d’analyse des données

Nous utiliserons une méthode stratifiée sur la propension. Le score de propension, c’est-à-dire la probabilité pour un patient d’être traité par anti-TNF en fonction de ses caractéristiques propres et de celles de sa maladie, notées à l’inclusion et au cours du suivi, sera déterminé par régression logistique pour chaque patient. Le score de propension résultera de l’équation logistique. Pour tester l’effet des anti-TNF sur le risque de lymphome, nous utiliserons un modèle de régression de Cox dépendante du temps et stratifiée sur les quintiles du score de propension. Les co-variables potentiellement confondantes seront sélectionnées par régression de Cox uni-variée avant d’être intégrées dans le modèle multi-varié. Leur nombre sera limité à 4 ou 5 pour tenir compte du nombre attendu limité de lymphomes.

Toutes les autres études statistiques concernant les autres items de l’objectif principal et tous les items des objectifs secondaires seront construites spécifiquement par les méthodologistes du projet, en tenant compte à chaque fois de la fréquence observée des évènements et des co-variables confondantes spécifiques connues ou suspectées.